Comme le cas du fonds mondial revoilà le cercle vicieux de l’enrichissement illicite, le réveil des démons qui semblent hanter ce département qui héberge des fonds pour aider à lutter contre les maladies comme le covid 19, le paludisme, la tuberculose, le Vih Sida. Ainsi l’Alliance Gavi permet à de nombreux Etats dépecés comme le Mali, à accéder aux vaccins. Mais hélas, ce fonds destinés à sauver des vies est volé par ceux qui préfèrent aller se traiter ailleurs en cas de maladie. De vrais criminels à col blanc.

Le Fonds Mondial Mali a connu sous ATT une vague de détournements de centaines de millions de FCFA, qui étaient destinés à la lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme. Le ministre de la Santé, à l’époque Oumar Ibrahim Touré, aujourd’hui chef de parti politique, et plusieurs cadres de son département avaient répondu devant la justice. Le ministre avait été contraint à la démission avant d’être inculpé et placé sous contrôle judiciaire. Si le ministre a été mis hors de cause, ce ne fut pas le cas pour certains cadres qui ont purgé des peines. Comme pris dans un cercle vicieux, revoilà le tourbillon de l’enrichissement illicite au même département de la Santé et de la Solidarité. Qu’est ce qui ne va pas ?
Le Conseil des Ministres du mercredi 15 mars 2023, sous la présidence du Colonel Assimi GOITA, Président de la Transition, Chef de l’Etat entendu des communications dont celle du ministre de la Santé et du Développement social, qui a informé le Conseil des Ministres de “la découverte de la soustraction frauduleuse de fonds sur le compte bancaire alimenté par les subventions GAVI”. Le pot aux roses a été découvert par les coordinateurs de l’Unité de gestion des Programmes GAVI et l’Unité de Mise en œuvre du Renforcement du Système de Santé. “Le présumé auteur a été appréhendé avec trois (03) complices agents d’une banque de la place et mis à la disposition de la Gendarmerie nationale. Le Gouvernement s’engage à faire toute la lumière sur cette affaire et de sanctionner avec la dernière rigueur les agents dont la responsabilité serait établie”, précise le communiqué du conseil des ministres, sans préciser à combien s’élève le montant volé.
Comme le Fonds mondial, Gavi, l’Alliance du Vaccin, joue un rôle essentiel en aidant les pays africains à avoir accès aux vaccins et à soutenir les efforts nationaux pour maintenir les campagnes de vaccination contre des maladies évitables par la vaccination pendant la pandémie. Le Fonds Mondial Mali a connu sous ATT une vague de détournements de centaines de millions de FCFA, qui étaient destinés à la lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme. Le ministre de la Santé, à l’époque Oumar Ibrahim Touré, aujourd’hui chef de parti politique, et plusieurs cadres de son département avaient répondu devant la justice. Le ministre avait été contraint à la démission avant d’être inculpé et placé sous contrôle judiciaire. Si le ministre a été mis hors de cause, ce ne fut pas le cas pour certains cadres qui ont purgé des peines. Comme pris dans un cercle vicieux, revoilà le tourbillon de l’enrichissement illicite au même département de la Santé et de la Solidarité.
Affaire à suivre !
Les Secrets Bancaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Moussa Mara ancien PM, ce 22 Septembre 2023: « La vraie indépendance est notre capacité à peser sur notre destin en tant que groupe »

Après 63 ans que l’indépendance du Mali a été proclamée, elle reste toujours une quê…