Au point de presse du 22 novembre 2022 dont le journal économique Les Secrets Bancaires a eu extrait, le Quai d’Orsay a réagi à la décision malienne, sans mentionner que celle-ci était une riposte à la suspension par la France de son aide publique au développement Lire notre article. On remarque cependant que le Quai d’Orsay prononce « les autorités maliennes » et non la « junte malienne », comme c’était le cas précédemment. « Nous prenons note et regrettons la décision des autorités de transition maliennes « d’interdire, avec effet immédiat, toutes les activités menées par des ONG opérant au Mali sur financement ou avec l’appui matériel ou technique de la France, y compris dans le domaine humanitaire ». Pour Paris, cette décision intervient malheureusement au détriment de la population malienne, « le Mali et sa population » ayant bénéficié chaque année depuis 2013 de plus de 100 millions d’euros d’aide publique au développement et d’aide humanitaire française, précise le porte-parole du Quai d’Orsay.

Q : Quelle est votre réaction à la décision des autorités maliennes d’interdire les activités des ONG financées par la France ?
R : Nous prenons note et regrettons la décision des autorités de transition maliennes « d’interdire, avec effet immédiat, toutes les activités menées par des ONG opérant au Mali sur financement ou avec l’appui matériel ou technique de la France, y compris dans le domaine humanitaire », décision qui intervient malheureusement au détriment de la population malienne.
La France salue le travail essentiel réalisé par les ONG françaises, maliennes et internationales au Mali ces dernières années. Nous demandons aux ONG françaises de se conformer à la décision regrettable des autorités de transition maliennes.
Pour mémoire, le Mali et sa population ont bénéficié chaque année depuis 2013 de plus de 100 millions d’euros d’aide publique au développement et d’aide humanitaire française, qui ont notamment contribué à l’accès à la santé, à l’eau potable, à l’électricité et à l’éducation pour les populations maliennes.
Les Secrets Bancaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Mali : des partis et regroupement exigent la fin de la transition à date

Le strict respect de la fin de la transition fixée à mars 2024 ; l’organisation de l…