Pour mettre en lumière les bons résultats engrangés, le ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat, des Domaines, de l’Aménagement du Territoire et de la Population, a reconnu le mérite de son Directeur national en lui adressant une lettre de félicitation, avant d’en informer le Conseil des ministres. En novembre 2021 et au premier trimestre 2022, la Direction national des Domaines avait réalisé des records de recettes, respectivement de 102 et 132%. En plus des félicitations de son ministre, le conseil des ministres du mercredi 3 aout, a dans une communication orale, félicité les Domaines. Cet évènement est une indication que désormais au Mali, le mérite est reconnu et célébré à sa juste valeur. Un pan du Mali kura qui repousse patiemment et obstinément.
Cette performance a valu au Directeur national des Domaines, Abdoulaye Dicko, une lettre de félicitations du ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat, des Domaines, de l’Aménagement du Territoire et de la Population, en date du 1er aout, adressée à l’intéressé, en reconnaissance de son mérite.
« J’ai noté avec une grande satisfaction que la Direction nationale des Domaines a largement dépassé les objectifs de recettes budgétaires assignés au titre du 1er semestre 2022, avec une réalisation de quatre-vingt-onze milliards deux cent vingt millions huit cent soixante-treize mille trois (91 220 873 003) francs CFA sur une prévision de quatre-vingt milliards cinq cent quatre-vingt-seize millions sept cent trente-cinq mille (80 596 735 000) francs CFA, soit un taux de réalisation de 113%. A cet effet, j’adresse à vous-même, à vos collaborateurs et aux responsables des autres structures qui ont concouru directement ou indirectement à l’atteinte du résultat, mes vives félicitations », a notifié le ministre. En effet le ministre a exhorté le Directeur national Abdoulaye Dicko, à « persévérer dans cette voie et à redoubler d’efforts pour l’atteinte de l’objectif budgétaire annuel assigné dans la Loi de Finance 2022 tout en maintenant l’élan de collaboration fructueuse avec vos collaborateurs et les structures d’appui », a encouragé le ministre Bréhima Kamena. Cette action du ministre Bréhima Kamena est un évènement qui mérite qu’on s’y attarde. Sans doute, s’agit-il d’une indication que désormais au Mali, le mérite est reconnu comme tel et célébré à sa juste valeur. On doit donc s’attendre à ce que les fautes et la médiocrité de certains responsables véreux soient sanctionnées. Voici un pan de Mali kura en marche.
B. Daou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Lutte contre l’insécurité alimentaire au Mali: OXFAM lance un programme de plus de 2 milliards de FCFA

L’hôtel Mandé de Bamako a servi de cadre, le mardi 19 juillet 2022, à la tenue de l’atelie…