Dans un communiqué reçu par la rédaction de Laviesahel.com, la MINUSMA condamne fermement les récentes exactions des groupes extrémistes dans la région de Douentza: détérioration de la situation sécuritaire qui prévaut aux alentours des villages de Banaga, Boni et Nissanata (commune de Hairé, cercle de Douentza) ainsi que d’autres villages avoisinants, notamment Ella Boni, Loro et Ouro Nguerou.

Bamako, le 8 juin 2022 – La MINUSMA exprime sa vive préoccupation face à la détérioration de la situation sécuritaire qui prévaut aux alentours des villages de Banaga, Boni et Nissanata (commune de Hairé, cercle de Douentza) ainsi que d’autres villages avoisinants, notamment Ella Boni, Loro et Ouro Nguerou.

Depuis le 25 mai 2022, des groupes armés extrémistes empêchent la circulation des personnes et des biens dans cette zone, notamment sur la route nationale (RN16), ainsi que les activités champêtres des populations. Ces dernières sont confrontées à des difficultés d’approvisionnement en biens de première nécessité, y compris des vivres, qui pourraient aggraver la situation humanitaire dans lesdites localités. Les villageois, ainsi que les agents humanitaires et de santé, ont été contraints de quitter les localités affectées.

La MINUSMA condamne avec fermeté les agissements des auteurs de ce siège, qui constitue une atteinte grave au droit international des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Les auteurs de ce siège devront être tenus pour responsables devant les juridictions compétentes.

La MINUSMA reste disposée à appuyer les autorités maliennes et les autres partenaires humanitaires en vue d’une assistance d’urgence aux populations affectées par cette situation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

TOUTE HONTE BUE, LES CHEFS D’ÉTAT DE LA CEDEAO ONT LEVÉ CE 03 JUILLET 2022, LES SANCTIONS ÉCONOMIQUES ET FINANCIÈRES QU’ILS ONT PRISES CONTRE LE PAYS FRÈRE DU MALI, LE 09 JANVIER DERNIER.

Contreproductives ses sanctions n’ont atteint aucun de leurs objectifs dont le premier éta…