La Fondation Forum de Bamako organise à partir de ce jeudi matin, la 22ème édition du Forum de Bamako, les 26, 27 et 28 mai 2022 à l’Azalaï Hôtel, sur le thème de « Femmes, Paix, Sécurité et Développement », en partenariat avec la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies au Mali (Minusma), le Fonds des Nations-Unies pour la Population (UNFPA) pour l’Afrique de l’Ouest et du centre et le Système des Nations-Unies au Mali à travers l’UNFPA et ONU femme.

Le forum de Bamako est un espace de réflexion de haut niveau sur l’avenir du continent africain. En deux décennies, il a réussi à rassembler de nombreuses personnalités et organisations venues de tous les horizons, s’adjugeant ainsi le vocable de « Davos de l’Afrique ». Il s’emploie au fil des années à travers ses propositions et recommandations, à devenir une source d’inspiration pour les dirigeants africains et d’actions pour les acteurs économiques et politiques du continent. Au centre de ce petit Davos, un homme au carnet d’adresses riche et diversifié, à savoir Abdoullah Coulibaly, président du Forum et PDG de l’IHEM, qui connait tous les participants au bout des doigts.
Ce lieu d’échange d’idées et de dialogue est aussi un lieu où se rencontrent chefs d’entreprise, femmes et hommes politiques, décideurs publics, universitaires, experts, représentants de la société civile et des medias, du continent africain et des autres continents. « Ce forum a pour ambition de favoriser le métissage de connaissance et le partage des savoirs dans une approche participative », indique les termes de référence du Forum.
Selon nos informations, le forum de Bamako enregistrera la présence d’une délégation de trois personnes de la Guinée Conakry, envoyée par le président de la Transition de la Guinée Mamady Doumbouya, qui assure la prise en charge. Cette délégation sera conduite par la 1ère Vice Présidente du Conseil National de la Transition de la Guinée, Mme Maïmouna Youmbouno.
L’objectif général de ce forum est d’approfondir le débat sur la problématique/le nexus « Femmes-Emergence-Paix » à la lumière des expériences menées en Afrique et ailleurs dans le monde. Le forum permettra de fournir les données actualisées sur cette problématique et de tirer les leçons et partager les expériences vécues ainsi que les politiques mises en œuvre à divers niveaux.
B. Daou

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Edito : force anti putsch, la rigolade?

Les chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEOA viennent d’apporter encore la preuve, s’i…