Home Entertainment Culture Fête ‘’Aid el Fitr’’ : Le PM Choguel K. Maïga sonne « l’Union sacrée de tous les Maliens »
Culture - Politique - Société - 3 mai 2022

Fête ‘’Aid el Fitr’’ : Le PM Choguel K. Maïga sonne « l’Union sacrée de tous les Maliens »

Après la prière ce dimanche jour de la fête ‘’Aid el Fitr’’, le Premier ministre Choguel Kokala Maïga s’est rendu dans les familles d’anciens présidents du Mali, mais aussi d’anciens acteurs de premier plan de la vie politique au Soudan français et au Mali : Modibo Kéita, Mamadou Konaté, Hammadoun Dicko, Moussa Traoré, Amadou Toumani Touré, Abdoul Karim Camara dit Cabral, Ibrahim Boubacar Kéita et Soumaïla Cissé. Quelles en sont les raisons ? laviesahel.com

Tour à tour, les familles des défunts présidents du Mali, à savoir Modibo Kéita, le Général Moussa Traoré, le Général Amadou Toumani Touré, le président Ibrahim Boubacar Kéita ont reçu la visite du Premier ministre malien de la transition, Choguel Kokalla Maïga.
Certains acteurs politiques de premier plan du Soudan français (le Mali avant les indépendances) ont aussi reçu la visite du Premier ministre. Il s’agit de Mamadou Konaté, ancien compagnon Us-Rda de Modibo Kéita, mais aussi de Hammadoun Dicko, leader du PSP (parti progressiste soudanais). Ce n’est pas tout, Choguel Kokalla Maïga s’est rendu dans la famille de l’ancien leader estudiantin Abdoul Karim Camara dit Cabral, ainsi que chez Soumaïla Cissé, le défunt chef de file de l’opposition malienne.

Le PM Choguel K. Maïga en visite chez Moussa Traoré (avec Mariam Sissoko)

Le Premier ministre de la Transition a saisi cette occasion en or, en ce jour de fête de fin de Ramadan, jour de pardon après un mois d’abstinence, de privation et de prière pour effectuer cette œuvre de solidarité, de reconnaissance, et poser les jalons du Renouveau à travers le rassemblement de toutes les obédiences pour le Mali (laviesahel.com). « Les grandes Nations se construisent toujours à partir de l’héritage laissé par différents dirigeants. Dans cet héritage, il faut retenir ce qu’il y a de positif et tourner la page sans les déchirer, de ce qui a pu apparaitre comme des erreurs ou comme des fautes », a déclaré le Premier ministre Choguel Kokala Maïga, à la fin de ces visites.

Le PM Choguel dans la famille de Abdoul Karim Camara dit Cabral

Les autorités de la transition, dans le cadre de la réconciliation nationale, de la construction d’une union sacrée des Maliennes et des Maliens, pour un véritable renouveau de l’action publique, ont besoin de s’inspirer de tous ceux qui ont porté les destinées de notre pays et qui ne sont plus de ce monde, a indiqué Choguel Kokalla Maïga. Tous ceux qui, à un moment donné de l’histoire de notre pays, ont eu à agir ou à parler au nom des soudanais avant les indépendances et au nom des Maliens depuis les indépendances, dans lesquels une partie de la population ou une génération se reconnait, comme c’est le cas de Cabral, de Soumaïla Cissé, qui ne sont plus de ce monde, constituent un centre d’intérêt dans le cadre de la réconciliation nationale pour l’union sacrée des Maliens. « Nous devons nous servir du parcours de ces femmes et ces hommes, pour réconcilier les Maliens », selon le Premier ministre de la Transition.
Laviesahel.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Me Mountaga Tall à propos de la plainte du Mali contre la France «Le Mali peut déjà savourer une double victoire morale et politique»

Au cours de la conférence de presse du M5 RFP, Me Mountaga Tall, responsable du M5 RFP, qu…