Selon les textes c’est le secrétaire général de la section qui organise les conférences de sous section en vue du renouvellement du bureau. Mais à Koulikoro, on a assisté à un scenario tel que la violation collective des textes, est organisée par certains responsables de l’Adema dont le président, qui aurait donné mandat pour ce renouvellement en violation des textes. A la manœuvre, Marimathia Diarra, président Adema PSAJ ; ses camarades Fantamady Traoré, Adema PASJ Dioïla ; Ali Simpara Adema PASJ Banamba ; Me Mamary Diarra, Adema PASJ Kolokani, et autres…
C’est proprement en écartant les vrais secrétaires généraux de sous-section, en violation des textes que des bureaux parallèles de comité et de sous-sections ont été mis en place.

Nous y reviendrons
Le Républicain

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Check Also

Me Mountaga Tall à propos de la plainte du Mali contre la France «Le Mali peut déjà savourer une double victoire morale et politique»

Au cours de la conférence de presse du M5 RFP, Me Mountaga Tall, responsable du M5 RFP, qu…