Aussitôt, les rideaux tombés le jeudi 30 décembre 2021, sur les Assises nationales de la Refondation (ANR), une délégation des autorités maliennes, conduite par le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, s’est rendue à Accra pour rencontrer Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, Président de la République du Ghana, Président en exercice de la CEDEAO. Le ministre malien des Affaires étrangères était porteur de documents comprenant les résolutions de la phase finale des ANR assorti d’un projet de chronogramme des élections au Mali.
Dans un communiqué signé par le Président de la Commission de la CDEAO, Jean-Claude Kassi Brou, ledit organe « prend note de la communication le 31 décembre 2021 d’un chronogramme sur les élections transmis par une délégation malienne conduite par le ministre chargé des Affaires Etrangères à son Excellence Monsieur Nana Addo Dankwa Akufo-Addo, Président de la République du Ghana, Président en exercice de la CEDEAO. Ce dernier a invité le Médiateur pour le Mali à se rendre à Bamako le mercredi, 5 janvier 2022». A cet effet, un Sommet extraordinaire sur le Mali se tiendra le dimanche 9 janvier 2022 à Accra, République du Ghana, précise le communiqué.


Selon le projet de chronogramme transmis à la CEDEAO, le référendum constitutionnel se tiendra en Décembre 2023 à Janvier 2024 ; les élections des conseillers des collectivités territoriales de Juin 2024 à Avril 2025 ; élections législatives et des membres du Sénat couplées, Mai à Novembre 2025 ; enfin élection du Président de la République, Janvier à Décembre 2026.

Laviesahel.com
Contactez-nous : laviesahel@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Edito : force anti putsch, la rigolade?

Les chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEOA viennent d’apporter encore la preuve, s’i…