Home Economie UEMOA/ Le processus d’intégration à la loupe
Economie - Slider - 3 semaines ago

UEMOA/ Le processus d’intégration à la loupe

Les travaux de la revue annuelle des reformes, politiques, programmes et projets communautaires de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africain (UEMOA), s’est tenue mercredi 3 novembre 2021 à Azalai hôtel Salam de Bamako. Cette cérémonie a été présidée par Diakaridia Dembélé conseillé technique au ministère de l’Economie et des Finances, en présence du représentant résident de la commission de l’UEMOA au Mali Mamadou Moustapha Barro, et de nombreux invités.
Dans ses mots d’ouverture, le représentant résident de l’UEMOA a indiqué que cette rencontre s’inscrit dans le processus d’identification des facteurs pouvant spolier les fruits des différents efforts communautaires, en vue d’anticiper les actions idoines pour une impulsion politique ciblée au processus d’intégration dans l’espace UEMOA.
Selon Mamadou Moustapha Barro, la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’UEMOA a institué cet exercice de revue annuelle par acte additionnel pour favoriser et faciliter l’accélération de l’application des réformes, politiques, programmes et projets communautaires au sein de l’union. Il a confié que les résultats obtenus en ce jour, témoigne de sa forte contribution non seulement à l’effectivité de l’harmonisation des législations nationale et surtout à la coordination du suivi de la mise en œuvre des politiques, programmes et projets communautaires. Il a aussi rappelé qu’il est important de relever que les six dernières éditions de la revue ont suscité un engouement et une forte adhésion des Etat membres. Elles ont permis selon lui, de dynamiser le dispositif national de suivi de la mise en œuvre des textes communautaires, tant sur le plan de leur transposition que de leur application effective.
Le représentant du ministre s’est réjouis des actions de l’UEMOA en vue de l’atteinte des objectifs de l’union pour une meilleure intégration des Etats membres dans la mise en œuvre des politiques communes au profit du bien être des populations. Diakaridia Dembélé a saisi l’occasion pour saluer l’engagement constant de la commission de l’UEMOA au côté du gouvernement et du peuple malien dans la mise en œuvre des chantiers communautaires et pour les efforts consentis en vue de contribuer au développement de notre espace. Il a précisé que cette session consiste à faire le point de l’état de mise en œuvre des réformes de l’UEMOA sur le plan national et traduit la volonté des chefs d’Etat et de gouvernement à travers l’adoption de l’acte additionnel numéro 5 du 24 octobre 2013 instituant une revue annuelle des reformes, politiques, programmes et projets communautaires dans les Etats membres de l’UEMOA. La revue annuelle vise à imprimer un coup d’accélérateur au rythme d’internationalisation des réformes, politiques, programmes et des projets de l’union. Rappelant que la 6è revue tenue l’année dernière à relevé une amélioration de l’état général de mise en œuvre de réforme dans l’union avec un taux de mise en œuvre de 76% contre 74% en 2019, soit un accroissement de deux points de pourcentage. Pour le Mali ce taux était de 89% en 2020 contre 82% en 2019, soit un accroissement de 7 points de pourcentage.
Diakaridia Dembélé a indiqué que d’une part la revue annuelle offre à notre pays une occasion exclusive pour revisiter en profondeur les réformes et politiques, communautaires pour connaitre la nature précise des lenteurs qui affectent leurs mise en applications, d’autre part elle permet de faire la situation sur les programmes et projets de l’UEMOA en cours d’exécution au Mali.
ABD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Dans le Sahel, Terroriste ne veut pas forcement dire Terroriste !

L’annonce de nouvelles orientations données à la force Barkhane dans le Sahel a suscité de…