33,92 kg de poudre de cocaïne d’une valeur marchande d’un milliard de F CFA, saisie à l’aéroport international Modibo Keïta de Senou, en partance pour la France, et une importante quantité de résine de cannabis conditionnée en briquette et emballé dans des sacs en plastique. C’est le résultat d’un joli coup de filet lancé par les unités de l’Office central des Stupéfiants (OCS)

Les unités de l’Office central des stupéfiants (OCS) ont réalisé une double saisies importantes de drogue le vendredi 5 novembre 2021. La première saisie a eu lieu à l’aéroport international Modibo Keïta de Senou, un passager ayant une double nationalité (malienne et guinéenne) et âgé d’une quarantaine d’années en partance pour la France a été pris en flagrant délit. Le suspect avait bien dissimulé dans deux sacs à main de la poudre de cocaïne d’un poids total de 33,92 kg avec un emballage pour une valeur marchande d’un milliard de F CFA. La deuxième saisie a été faite dans le quartier de Yirimadio en commune VI de Bamako. Elle, à la différence de l’autre a porté sur une importante quantité de résine de cannabis conditionnée en briquette et emballé dans des sacs en plastique. Le Directeur général de l’Office Centrale des Stupéfiants, Colonel Fousseïny Keïta a animé un point de presse dans les locaux de sa structure, dimanche 7 novembre 2021.

Le colonel Fousseyni KEITA exhibant les fruits de la saisie de l’OCS)

A peine nommé à la tête de l’OCS et pris fonction le 20 septembre 2021, le colonel Fousseïny Keïta s’est fixé comme objectif « afficher des résultats », chose qu’il commence à réaliser.
Les éléments de son unité viennent de faire un gros exploit qui serait certainement inscrit dans les annales de l’ONUDC. Le Directeur de l’OCS a indiqué qu’une double saisie de drogues a été effectuée par les éléments de l’OCS lors de leur intervention. Selon l’officier supérieur, ces saisies sont le fruit d’une surveillance permanente des éléments de l’OCS en collaboration intelligente avec certains acteurs de la plateforme aéroportuaire de la police de l’air des frontières.Cette opération de saisie de drogue est considérée à ce jour comme la plus importante réalisée par la Cellule Aéroportuaire Anti Trafics (CAAT) de notre pays, si l’on se réfère aux données de l’Organisation des Nations Unies contre la Drogue et le Crime organisé (ONUDC) à travers son programme AIRCOP.

Après les premières formalités policières, le passager suspecté a été interpellé par les agents de la CAAT de l’OCS dans le hall d’enregistrement de l’aéroport. Un test effectué avec les testeurs de type Touch Knowles et lingette de l’ONUDC sur un échantillonnage prélevé, a aussitôt prouvé que le produit est de la cocaïne et était en destination de la France.
La deuxième saisie a été faite dans le quartier de Yirimadio en commune VI de Bamako. Elle, à la différence de l’autre a porté sur une importante quantité de résine de cannabis, 400 kg conditionné en briquette et emballé dans des sacs en plastique. Les agents de l’OCS en patrouille dans le secteur ont été éveillés par le chargement d’un véhicule suspect. Ils ont aussitôt intercepté la voiture et procédé à une fouille minutieuse qui leur a permis de découvrir environ 400kg de résine de cannabis d’une valeur de plus de 160 millions de nos francs.
Les suspects interpellés dans ces deux affaires seront mis à la disposition du procureur du Pôle Judiciaire Spécialisé pour le Trafic International de Drogue.
ABD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Dans le Sahel, Terroriste ne veut pas forcement dire Terroriste !

L’annonce de nouvelles orientations données à la force Barkhane dans le Sahel a suscité de…